dimanche, juillet 14, 2024

Assemblée provinciale:clôture de la session ordinaire de mars 2023.

Clôture ce jeudi 29 juin de la session ordinaire de Mars 2023 à l’Assemblée provinciale du Kongo central. La cérémonie vient d’être marquée par le discours de clôture prononcé par l’honorable Président a.i Samuel NIMI MBUMBA.

Devant ses collègues Députés provinciaux, le Vice-gouverneur Grâce BILOLO, les membres du Gouvernement provincial, le conseil provincial de sécurité et plusieurs autres invités, l’honorable NIMI est revenu sur la plupart des activités que l’organe délibérant du Kongo central a déployé pendant cette session. Notamment, le contrôle parlementaire et la production législative.

Concernant le contrôle parlementaire, l’Elu de BOMA a fait savoir que l’Assemblée provinciale du Kongo central a créé 8 commissions de contrôle parlementaire dont les rapports pour deux d’entre elles, ont été examinés en plénière et que les recommandations qui y sont formulées, ont été transmises au Gouvernement provincial pour l’exécution.

Parlant de la production législative, l’honorable Président a.i révèle que les propositions d’Edit suivantes ont été examinées : « la proposition d’édit portant aménagement des villes et territoires dans la Province du Kongo central, la proposition d’édit sur la politique provinciale de contrôle et de lutte contre la pollution et les nuisances sous toutes leurs formes dans la Province du Kongo central ».

L’insécurité et le dossier 10 millions de dollars alloués pour le territoire de MUANDA font aussi partie des points abordés dans ce discours.

L’honorable NIMI a également annoncé le retrait de confiance aux deux membres du bureau de l’Assemblée provinciale du Kongo central à travers une pétition signée par 30 Députés provinciaux. Il s’agit, poursuit -il, de honorable Président et de l’honorable Rapporteur adjoint.

Avant de clôturer son discours, l’honorable Président a.i invite ses collègues Députés membres de l’Union sacrée, à soutenir indéfectiblement la candidature de son Excellence Félix Antoine TSHISEKEDI pour sa réélection écrasante à la magistrature suprême.
Par Eric BUEYA BASUNGA

DANS LA MEME CATEGORIES

VOUS AIMERIEZ AUSSI