dimanche, juillet 14, 2024

Kongo Central : la Question orale avec débat de l’honorable Guylain PANZU dérange-t-elle la tranquillité du camp Guy BANDU NDUNGIDI ?

C’est la panique totale qui s’est installée dans le camp du Gouverneur Guy BANDU NDUNGIDI depuis le dépôt au bureau de l’Assemblée Provinciale, de la question orale avec débat du Député Guylain PANZU MANGOVO reformulée tel que demandé par le bureau d’étude pour qu’en fin cela soit réajustée à la politique générale du Gouvernement en vertu de l’art 144 du règlement d’ordre intérieur de l’organe délibérant.

Après avoir écouté la population, L’Honorable Guylain PANZU MANGOVO s’est décidé de reformuler l’intitulé de sa question orale avec débat pour qu’enfin le Gouverneur vienne répondre devant les élus provinciaux sur entre autre le fameux dossier de la d’être de 6 millions de dollars Américains empreinté à la banque pour des raisons qui jusque là restent floues. Quoi de plus normal pour qu’un élu provincial puisse en demander des comptes en vertu de l’art 143 du règlement d’ordre intérieur lui donnant la possibilité d’adresser une question orale avec débat au chef de l’exécutif provincial dont le droit d’initier le contrôle parlementaire lui est garentie par la constitution.

La grande question celle de savoir, maintenant que la question orale avec débat adressée au Gouverneur par le Député Provincial Guylain PANZU MANGOVO venait d’être reformulé comme l’a souhaité le bureau d’étude, fera-t-elle encore objet d’une irrecevabilité ?

Tout est clair, et on peut comprendre visiblement que L’Honorable Guylain PANZU MANGOVO vient de mettre dos au mur le bureau de l’Assemblée Provinciale et déjouer tous les calculs du Camp Guy BANDU NDUNGIDI qui pensait que l’élu de Lukula ne reformulerait pas sa question afin qu’ils s’en sortent par la grande porte.

En écoutant le Député Provincial Guylain PANZU MANGOVO, il s’est dit être déterminé à faire éclater toute la vérité sur la gestion du Gouverneur Guy BANDU NDUNGIDI, du fait que cela soit également le souhait de la population qui lui a donnée mandat et il jure de ne pas reculer dans cette démarche constitutionnelle.

Après dépôt de la question orale avec débat reformulé, le bureau de l’Assemblée Provinciale a 7 jours dit l’art 143 du règlement d’ordre intérieur pour examiner de nouveau le dossier et le transmettre à qui de droit (Gouverneur Guy BANDU NDUNGIDI) pour pour répondre après 15 jours dès la réception, telle que précisé dans l’art 151 au contraire il s’expose à l’art 147 de la loi organique de l’Assemblée Provinciale qui risque de l’emmener à une motion de censure ou de défiance.

Par ✍️ Osée MABIALA

DANS LA MEME CATEGORIES

VOUS AIMERIEZ AUSSI