dimanche, juillet 14, 2024

Eugène Diomi Ndongala blanchi ! Qui l’y crût ?

A la surprise générale et aux attentes imprévues, l’ancien Ministre des mines sous le régime 1+4, dirigé par Joseph Kabila a été blanchi à Kinshasa par la cour de cassation de la République Démocratique du Congo. Ce digne fils Né Kongo sort d’une longue procédure judiciaire, politisée par un présumé cas de viol sur mineure. Cet ancien Ministre avait été arrêté et jeté  à la prison de Makala où il a croupi pendant 7 ans environ au sens qu’il en soit sorti vieillissant suite à la torture morale et psychique dont il était victime, pourtant innocent sur toutes les lignes, et aujourd’hui démontré par la cour de cassation de son pays. En tout cas, Eugène Diomi mérite non seulement des excuses mais aussi et surtout la réparation spéciale pour tous les méfaits, principalement de l’humiliation et de la honte jetées sur le président de la Démocratie Chrétienne. Moi, Jean Kimboko Ndombasi, rédacteur de cet article, voudrais exprimer un sentiment de regrets vis-à-vis de mes frères Né Kongo pour n’avoir soutenu leur frère, qui vient d’être marginalisé par le pouvoir tortionnaire du régime passé.

Il faut ajouter que Eugène Diomi Ndongala a toujours clamé son innocence, mais puisqu’il était prisonnier politique suite à son rapprochement aux idéaux de feu Étienne Tshisekedi wa Mululmba (d’heureuse mémoire), il fut torturé ce, pour avoir juste réclamé le recomptage des voix en faveur d’Étienne Tshisekedi qui en avait revendiqué la victoire et avait prêté serment chez lui comme président de la République Démocratique du Congo ; et Diomi avait créé la majorité populaire afin de soutenir la démarche du xphinx de LIMETE
Eugène Diomi semble être un mal aimé même chez lui, dans sa propre Province le Kongo Central, où il venait de participer courageusement comme candidat à l’élection du nouveau Gouverneur. Grande a été la déception d’entendre les propos du Président de L’Assemblé Provinciale du Kongo Central, élu dans les conditions que tous les avertis connaissent, calomnieux et  réducteurs à l’endroit d’Eugene Diomi, relayés avec fracas dans les réseaux sociaux. Plusieurs personnes se sont même demandées, pourquoi le Mukongo peut trahir son propre frère face à Nsamba et les makasus ? Maintenant qu’il est blanchi, *j’exhorte l’honorable Jean Claude Mvuemba de présenter des excuses publiques à l’endroit de son petit fils Eugène Diomi Ndongala, car les linges sales se lavent en famille.*

✍️Jean Kimboko Ndombasi

DANS LA MEME CATEGORIES

VOUS AIMERIEZ AUSSI