dimanche, juillet 14, 2024

Kongo Central : A la demande de la population, L’Honorable Député Guylain PANZU MANGOVO reformule l’intitulé de sa question orale avec débat

C’est un climat de panique qui a régné ce lundi 8 Mai à l’Assemblée Provinciale du Kongo Central, des policiers déployés de partout, des bureaux fermés jusqu’à 11h. Ce climat de fait suite à l’arrivée de l’honorable Guylain PANZU MANGOVO à l’hémicycle qui est venu déposer sa question orale avec débat avec un nouveau intitulé reformulé< question orale avec débat sur la politique générale du Gouvernement adressée à son Excellence Monsieur le Gouverneur de Province > tel que demandé par le bureau de l’Assemblée Provinciale.

Mais, il est curieux de constater que les agents de sécurité de l’ASS. PROV ont tenté d’empêcher l’élu du peuple d’accéder à l’hémicycle encore moins de s’exprimer devant la presse dans la cours de l’Assemblée Provinciale, selon nos câbles ce mot d’ordre serait donné par le rapporteur de l’organe délibérant qui ne veut laisser le champ libre à l’élu de Lukula Guylain PANZU MANGOVO de faire son travail entant que Député.

Il a fallu que le Président Jean Claude MVUEMBA appelle pour que la situation s’apaise et que tout redevienne à la normale, c’est alors que L’Honorable Guylain PANZU a pu librement utiliser les installations de l’ASS. PROV.

Concernant sa décision de reformuler l’intitulé, Guylain PANZU MANGOVO précise que le contenu de la question orale avec débat adressée au Gouverneur reste le même, le chef de l’exécutif provincial est obligé de venir répondre à propos de 6 millions $ ainsi que d’autres questions qu’il a par ailleurs ajouté, malgré de multiples menaces et intimidations dont il est victime, le Député Provincial Guylain PANZU MANGOVO dit rester déterminé à poursuivre jusqu’au bout sa démarche constitutionnelle afin de contraindre le Gouverneur à rendre de compte à la population comme le veut le constitution de la République.

Maintenant que l’intitulé de cette question orale avec débat venait d’être reformuler comme le souhaite le bureau d’études, il appartient désormais au bureau de l’Assemblée Provinciale de le transmettre à qui de droit en vertu de l’art 143 du règlement d’ordre intérieur. Et faire appliquer l’art 151 de la même loi organique afin le Gouverneur GUY BANDU NDUNGIDI vienne répondre et éclairer la population sur sa gestion de la Province depuis son arrivée.

Par ✍️ Osée MABIALA

DANS LA MEME CATEGORIES

VOUS AIMERIEZ AUSSI